Quand nos plastiques deviennent des matériaux hautes performances recyclables

Eoliennes, automobiles, canalisations, robotique ou électronique portable demandent des matériaux plus légers,plus résistants mais aussi moins chers et réutilisables. Peut-on transformer les matériaux plastiques de tous les jours en matériaux de hautes performances ? Oui ! répond l’équipe de Ludwik Leibler et Renaud Nicolaÿ du laboratoire Matière molle et chimie (ESPCI Paris/CNRS). Une réaction chimique inédite a permis aux chercheurs d’assembler les macromolécules du plastique en un réseau dynamique, un vitrimère, en utilisant la chaîne de production traditionnelle. Grâce à leur combinaison de propriétés, les vitrimères pourraient révolutionner le monde des plastiques. D’autant plus que cette nouvelle chimie ouvre la voie au recyclage des différents plastiques sans tri sélectif préalable, en les transformant en alliage vitrimère. Ces travaux ont été publiés le 7 avril 2017 dans la revue
Science*.

Voir le Communiqué de Presse

*Voir l’article original en PDF

Haut de page



À lire aussi...

Une stratégie simple et inédite pour réparer des organes

C’est un bond en avant qui se prépare dans la pratique chirurgicale et médecine régénératrice. Une équipe dirigée par Ludwik Leibler du laboratoire « (...) 

> Lire la suite...

Une méthode révolutionnaire pour coller les gels et même les tissus biologiques

Des chercheurs viennent de découvrir une méthode efficace et facile à mettre en œuvre pour coller des gels et des tissus biologiques. Une équipe (...) 

> Lire la suite...